Bonjour à tous!
Voilà le cougnou, spécialité bien belge en période de Noël.
Toutes les bonnes boulangeries-pâtisseries sont garnies de cette merveille qui rappelle l'enfant Jésus emmailloté.
C'est en quelque sorte une petite brioche agrémentée de sucre perle et/ou de raisins secs ou encore de pépites au choco!
A déguster au petit déjeuner ou au goûter...

cougnou (18)

Ingrédients:
250g de farine
20g de levure fraîche
20cl de lait tiède
2 jaunes d'oeuf
50g de sucre fin
75g de beurre mou
3g de sel
sucre perle et/ou raisins secs
ou pépites choco
dorure: un oeuf battu + 5g de sucre fin

cougnou (1)

cougnou (2)

cougnou (3)

cougnou (4)








Réalisation:
Dans un petit bol, délayer la levure avec le lait tiède. Réserver.
Dans le bol du robot, placer la farine en fontaine, ajouter le sucre fin, la levure délayée, les jaunes d'oeufs.
Mélanger le tout.

cougnou (5)

cougnou (6)

cougnou (7)

cougnou (8)









Ajouter le beurre mou presque fondu avec le sel et mélanger.
Si la pâte est trop molle et ne s'amalgame pas correctement, ajouter un peu de farine.
Former un pâton et laisser pousser pour doubler le volume.

cougnou (9)

cougnou (10)

cougnou (11)

cougnou (12)









Retravailler un peu la pâte pour la dégazer.

Selon le choix, ici pépites choco et sucre perle, former 2 pâtons identiques.
Sur un pâton abaissé, placer le sucre perle et refermer le pâton, le travailler un peu.
Faire de même avec les pépites choco sur le 2° pâton.
Diviser chacun d'eux en trois afin d'avoir 6 petits pâtons de +/- 100g chacun.
Les rouler en forme de cougnou et laisser pousser sur un papier sulfurisé.
Ensuite badigeonner d'oeuf battu+sucre fin.
Enfourner dans un four préchauffé à 180° pendant 25 min.
Laisser refroidir sur une grille.

cougnou (12)

cougnou (13)

cougnou (14)

cougnou (15)

cougnou (16)

cougnou (19)

cougnou (22)

NB: Un incontournable en période de Noël!
Je n'aime pas trop le sel, je suis très avare pour sa quantité, vous pouvez en mettre plus!
Pour façonner les cougnous: il faut placer le pâton légèrement "boudiné" devant soi.
Placer les mains jointes au-dessus (difficile de trouver mieux comme explication!!), séparer un peu vos mains l'une de l'autre jusqu'à être à l'emplacement désiré pour marquer les 3 parties, et rouler la pâte (main toujours tendue, c'est l'auriculaire qui touchera la pâte). 
Oups, pas facile l'explication... Mais si vous ene comprenez pas, faites comme bon vous semble, le goût sera toujours pareil!!!

Merci de votre visite et à bientôt pour la suite de l'aventure culinaire!

Quelques photos du jour: un soleil magnifique sur le domaine mais il ne fait pas chaud!!

112916 (7)

112916 (11)

112916 (15)